Projet

Renforcement du REC

 

Un projet qui vise à renforcer le corridor favorisant les déplacements de la faune et le développement de la flore entre Chamblon et Belmont-sur-Yverdon

 

 

Contexte:

Située entre le lac de Neuchâtel et la colline du Mormont, la plaine de l'Orbe s'est créée suite au retrait du lac. La plaine de l’Orbe a une fertilité de sols remarquable grâce à sa richesse en tourbe, et l'agriculture y a une place de choix pour ses grandes exploitations mécanisées. Le paysage de la plaine de l’Orbe est également pourvu de rideaux-abris ou brise-vents perpendiculaires à l'axe Nord-Est Sud-Ouest d'orientation de la plaine. Ses coteaux vallonnés et ses forêts l'habillent de vignes et de chênes comme au bois de Suchy ou du Dévens. Cette plaine est aussi un haut lieu migratoire reconnu, ses nombreux cours d'eau la rendant attractive pour les oiseaux d’eau.

 

L'assèchement des anciens marais de la plaine de l'Orbe, survenu suite aux corrections successives des eaux du Jura, a exposé à l’air libre de grandes quantités de tourbe, ce qui a pour conséquence l’oxydation progressive de celle-ci. Le drainage et la canalisation d’un bon nombre de ces cours d’eau mettent en péril les zones de refuge pour les oiseaux migrateurs et la faune en général. La forte mécanisation de l’agriculture, quant à elle, a eu une incidence décisive sur le nombre d’éléments qui structurent le paysage comme les haies ou les arbres isolés.

Proposition:

Le diagnostic des valeurs naturelles de la région a été établi par le Réseau Ecologique Vaudois (REC-VD) qui identifie des zones d'importance biologique prioritaires et des cordons de déplacement de faune. Dans l’axe Chamblon / Belmont-sur-Yverdon, s’il existe bel et bien un couloir depuis la colline de Chamblon vers le Bois des Râpes et le Bois de Chanéaz, la zone sise dans la plaine est peu protectrice pour la faune empruntant ce corridor. Ses valeurs floristiques laissent également à désirer. L’objectif de ce projet et donc de renforcer le corridor à faune et flore dans cette zone pour le rendre plus riche en espèces et plus praticable sur le long terme.

 

@ AggloY