Le mur en pierre sèche

Création d'un mur en pierre sèche à double vocation au pied des vignes à Champvent

Mme Decrausaz, enseignante à la ferme Pédagogique "au fil du Vent" à Champvent a sollicité l'AVPN pour la reconstruction d'un mur en pierre sèche à l'endroit ou un ancien mur existe déjà.
Le mur existant près de la vigne de la famille Decrausaz (parcelle 200) était enfoui sous du remblai.
Celui-ci existant depuis les années 60 se situe directement en face du château de Champvent. Il était recouvert de lierre et est légèrement en dévers. Il soutenait une partie du terrain de la parcelle, sur laquelle pousse la vigne exploitée par la famille.
Ce mur est ancien et le démontage et la reconstruction de celui-ci auraient nécessité un immense travail de drainage, de déblayage et le mur risquait fortement de s’écrouler pendant les travaux. La récupération partielle d’environ 1/3 des cailloux a été possible (« surtout les belles et grosses Couronnes pour la construction d’un 2ème. » citation du muretier).

La proposition initiale de M. Vaucher (le muretier) est de ne pas trop toucher ce mur mais de le consolider en ajoutant un 2ème mur d'environ 60 cm d’épaisseur, 1m20 de haut d'1m40 de hauteur totale. Le mur pour être un bon soutènement devra faire 18 mètres de long.

Le projet fut de déblayer (famille Decrausaz) la terre mise par-dessus, récolter des pierres et tuiles alentours (champs) et dégager 40 cm derrière le mur pour permettre au muretier de travailler aisément. Le projet a fait intervenir l’équipe de M. Vaucher (Ets Vaucheric-MPS) pour nettoyer et réassembler les pierres en un nouveau mur de soutènement stable qui inclut une cache pour huppe fasciée (préparée par le Groupe Ornithologique de Baulmes et Environs - GOBE).

A l’abord du thème de la vigne, l’enseignante pourra désormais aborder le mur en pierres sèches, élément paysager incontournable de la région jurassienne.
Un dossier pédagogique expliquant les différentes fonctions du mur en pierres sèches a déjà été élaboré par l’AVPN et transmis à Mme Decrausaz, l’étape d’insertion dans le programme lié au Plan d’études Romand en sera grandement facilitée. Madame Decrausaz était déjà l’initiatrice du projet en 2019.

Le projet en chiffres

1

muretier Eric Vaucher

18

mètres linéaires

34

Tonnes de pierre de carrière

Galerie photo