Apprends et teste
tes connaissances!

La plaine de l’Orbe avant 1870 et avant les asséchements et corrections des eaux du Jura était une vaste zone marécageuse. Dès 1854, le Grand Conseil vaudois a lancé l’asséchement des marais pour  l’agriculture ( terres tourbeuses riches) et pour se protéger des inondations. Ils ont aussi prévu la canalisation du Mujon et créé les canaux orientaux et occidentaux pour endiguer les crues. Tous ces aménagements de la plaine n’ont eu aucun des effets escomptés jusqu’à l’abaissement du niveau du lac de Neuchâtel.

Au début du XXe siècle, des glaisières au centre de la plaine ont été une source d’argile pour une tuilière. Délaissées, elles se sont comblées pour former l’actuel site OROEM de Creux-de-Terre, protégé par l’État de Vaud depuis 1982. C’est un des seuls vestiges avec quelques étangs à Bavois qui témoignent de cette vaste zone marécageuse dans la plaine de l’Orbe.

Pourquoi assécher les marais de la plaine?
Miss emys basse qualité_détourée.png
Qu'est ce qu'une glaisière?
maurice_entier.png

Le lieu-dit, le Grand-Pâquier, lieu où se trouve actuellement le centre Emys ancien Centre de Protection et récupération  des Tortues, se trouvait,

à l’époque, encadré par le grand marais et un autre important marais de la plaine au sud vers Bavois.

Les étangs de Creux-de-Terre sont aujourd’hui l'un des rares lieux de sauvegarde des oiseaux, des castors et des amphibiens du canton de Vaud.

Cet habitat naturel, devenu rare en Suisse, abrite

des espèces menacées, comme la Germandrée d’eau ou le Flûteau lancéolé (fleur blanche et jaune) .

Maillon clé du réseau écologique cantonal,

le Creux de Terre est aussi un site relais entre

le Plateau et le Jura.

Qu'est-ce que le PRT?
Qu'est ce que le flûteau lancéolé ?
Miss emys basse qualité_détourée.png
maurice_entier.png