Rideau-abri de peupliers remplacé par des arbres et arbustes favorables à la faune

Partenaires :

Propriétaire et DGE-Fôret 

Projet :

En août 2018, un rideau-abri constitué de 137 peupliers répartis sur 2 lignes a été abattu chez un agriculteur de la plaine de l’Orbe. Ces vieux arbres sans grande valeur écologique ont été évacués, laissant la place à quelques chênes et autres espèces buissonnantes qui ont pu être préservés lors des travaux.

L'ancien rideau-abri se trouvant sur une aire forestière, L'AVPN a été contactée par la DGE-Fôret pour proposer un projet de plantation d'essences indigènes diversifiée afin de former une haie buissonnante à forte valeur écologique.

© avpn

© avpn

Le 2 avril 2019, les ouvriers de l’exploitation, encadrés par deux délégués de la DGE-Forêt, ont replanté près de 90 arbres et 500 buissons indigènes sur 500m linéaires quasiment mis à nus. Grâce au soutien de l’AVPN et avec l’implication de chacun, les plants ont pu être soigneusement répartis en fonction des conditions du terrain et en observant les rejets déjà naissants de Cornouillers sanguins aux endroits les plus humides et du Fusain d’Europe aux endroits plus secs. Quelques Merisiers à grappes repoussent déjà naturellement ça-et-là et les roseaux trouvent également leur place dans les endroits les plus humides.

Entre ces deux nouvelles lignées d’arbres et arbustes, les branchages des peupliers ont été conservés et quelques merles y ont déjà élu domicile.  Il y a fort à parier que le Bruant jaune, qu’on entendait chanter dans le cordon boisé voisin puisse aussi s’y installer prochainement.

Les ouvriers de l’exploitation en ont également profité pour ramasser les déchets enfouis depuis longtemps, ressortis lors du retournement de la terre.   

© avpn

© avpn

© avpn

© A. Rubin

Le Bruant jaune