Arrachage de haie exotique et plantation de haie vive

Contexte 

Un exploitant agricole en permaculture, à Orbe, contacte l'AVPN en mai 2020. Une partie de l’exploitation contient une prairie sèche d’importance écologique recensée par le canton de Vaud. Sur la parcelle se trouvent également un vieux verger productif et de nombreux buissons indigènes. Il souhaite rétablir des connexions naturelles sur la parcelle qu'il cultive. Il aimerait remplacer une grande haie de laurier-cerise (laurelles) et de thuyas par une haie vive.

 

Projet

Le projet consiste à remplacer ces haies exotiques et envahissante (pour le laurier-cerise) par une grande haie vive de 100 mètres linéaires. Dix-sept espèces sont choisies pour composer cette haie vive. Parmi ces espèces s'y trouvent plusieurs épineux favorables à la pie grièche écorcheur et d'autres oiseaux et insectes indigènes ne trouvant, de nos jours, quasiment plus de nourriture, ni d'habitat.

Le canton offre des subsides pour lutter contre les plantes invasives et soutient donc ce projet en collaboration avec l'AVPN.

La haie a été arrachée en novembre 2021 et la nouvelle haie indigène planté en décembre 2021.

ce projet en terres agricole fait écho au projet Nos jardins revivent de 2020 et le complète bien en renforçant la trame verte et les couloirs de déplacement faunistiques.